Reconnaître un broker illégal sur le forex

Depuis environ 4 ans, l'AMF (Autorité des marchés financiers) ainsi que l'Autorité de Contrôle Prudentiel (APC) de la Banque de France éditent régulièrement une liste noire des brokers qui ne sont pas autorisés à proposer une activité de courtage sur le marché des devises.

Ainsi, chaque jour des centaines de personnes désirant trader sur le forex se font avoir par des brokers illégaux, ce qui les amènent irrémédiablement à la perte totale de leur capital. Il faut savoir qu'avant de commercer à trader, vous devez impérativement vous renseigner sur le broker avec qui vous allez déposer votre argent.

C'est une démarche essentielle qui, si elle n'est pas respectée, peut donc avoir la conséquence de vous faire perdre une grande partie ou la totalité de votre capital de trading. Les brokers illégaux sont assez doués pour attirer leurs victimes vers eux. Les sites sont graphiquement impeccables, les publicités abondent sur de nombreux sites internet (le budget consacré à la publicité est très important pour ces entreprises) et une fois inscrit, les commerciaux utilisent de vieux ressorts connus pour vous faire déposer un maximum d’argent.

Il faut donc absolument vérifier que le broker qui nous intéresse ne soit pas sur la liste noire de l'AMF. Il existe toutefois des manières de reconnaître les brokers illégaux grâce à des détails qui mettent l'alerte. Souvent, c'est l'entreprise qui vous démarche directement, en ayant récupérer votre numéro de téléphone grâce à des fichiers qu'elle a acheté. Si, dès votre inscription, on vous contacte par téléphone pour vous proposer un bonus exceptionnel pour que vous déposiez plus, cela est mauvais signe. Cela veut dire que vous avez très probablement affaire à un broker illégal. Prudence donc.